Je dois avouer que je suis plutôt une lectrice de grands classiques. Abonnée aux Zola et autres Stendhal, mon univers était plutot fait de crinoline et de fiacres que de soucoupes volantes. Je n'ai découvert la littérature contemporaine que très récement, et même si je la dévore aujourd'hui, cela ne l'empêche pas de revenir aux classsiques de temps en temps. 

Il se trouve que j'aime particulièrement avoir un livre dans mon sac. Résidant et travaillant en bord de mer, je vais souvent déjeuner à la plage et j'aprécie de dévorer quelques feuillets de lecture après m'être sustenté de feuillets de verdure ... Cet été, dans mon sac donc, "J'irai cracher sur vos tombes" s'était glissé au milieu de la crème solaire et du maillot de bain.

vian

J'avais bien entendu parler de ce livre "scandaleux" lorsqu'en classe de 4ème mon professeur de français nous avait fait étudier "L'écume des jours", mais je n'avais pas osé le lire à l'époque.  13 ans c'est un peu jeune, mais l'histoire de la parution sous le pseudonyme de Vernon Sullivan m'était restée dans la tête ... Bien plus mature à présent, il m'est apparu comme une évidence le jour où, en mal de lecture de plage, je suis tombée dessus à la librairie du village. 

Synopsis : 

L'histoire se déroule dans le Sud-Est des Etats Unis. On comprend que Lee Anderson est un fuyard et qu'il chercher à se reconstruire une vie après un drame récent. Il essaie de se fondre dans un groupe de jeunes ges et de s'en faire des amis tout en leur vouant une haine inexpliquée. Il devient bientôt la mascotte du groupe et tient là sa vengeance. 

Au fur et à mesure de l'intrigue, Lee nous donne des indications le moment qui a fait basculer sa vie. Les informations sont distillées au compte-goutte jusqu'au dernières pages de l'ouvrage. Mélant sexe et scènes de débauches alcoolisées, ce roman qui a fait scandale à la fin des années 40 était sensé avoir été traduit d'un auteur noir américain par Boris Vian. Ce n'est qu'en 1947 et à la suite d'un procès détonnant qu'il reconnaîtra être l'auteur de ce livre. L'ouvrage s'était arraché à plus de 120 000 exemplaires la première année.

A l'aulne de ce qui peut être écrit de nos jours, "J'irai cracher sur vos tombes" a perdu selon moi sont coté très sulfreux. D'accord les scènes de débauche peuvent être crues et la fin de l'intrigue quelque peu remuante, mais on est loin du "Jessie" de Stephen King il me semble. Il n'en reste pas moins que le roman de Boris Vian reste très bien écrit, que l'intrigue est bien menée et que le suspens est maintenu au fil des pages. Pour faire bref, j'ai été ravie de lire ce classique que j'avais laissé de coté depuis tant d'années.

Et vous, est-ce que vous connaissez ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ?